Publications

Les_oubliees_redimCD n° 1 CHESTNUT / LES OUBLIÉES

( === > ÉPUISÉ / bientôt disponible en téléchargement)

Titres: Chestnut, Blackjak, Les oubliées, Hit and miss, Meillionen, Colereine, Waterfall waltz, Wright’s humour, Hole in the wall, Polcastagnette, The princess, Indian queen, Mage on a cree, Draper’s gardens, The wedding, Millisson’s jig, Althea, Ou peut-être.

Les musiques de ce CD correspondent aux danses décrites dans la brochure du CD n°1.


brochure_Les_oublieesredimBrochure du CD n° 1 

Cette brochure de 29 pages contient la description de 16 danses et un glossaire regroupant une série de 35 termes ainsi que des articles consacrés à la présentation des deux principaux personnages ayant marqué de leur empreinte la contredanse anglaise : J. Playford & C. Sharp.


CD AmarillisCD n° 2 LE CHOIX D’AMARILLIS 

( === > ÉPUISÉ / bientôt disponible en téléchargement)

Nouvelle édition re-masterisée de la cassette éditée en 1985 par la compagnie Amarillis (direction artistique Cécile Laye), maintenant disparue. Il contient les contredanses décrites dans la brochure du CD n°2.

Titres : The cuckoo, Nonesuch, Le Basque, Black Nag, Upon a summer’s day, The Mary and Dorothy, Hunsdon House, Sellenger’s round, Freeford gardens, Jenny come tie my cravat, Lady Banbury’s hornpipe, Confess, Adson’s saraband, Parson’s farewell, Nonesuch 2, Newcastle, Saint Martin’s, Graies inne mask, Paul’s steeple.


Livret Amarillis

Brochure du CD n° 2 

Cette brochure de 58 pages est la réédition revue et augmentée du livret édité en 1985 par la compagnie Amarillis (direction artistique Cécile Laye) maintenant disparue. La brochure contient la description de 19 danses et un glossaire, ainsi que de nombreuses notes et des commentaires historiques et chorégraphiques sur l’interprétation des contredanses présentées.


CD n° 3 SUGAR and SPICE 

Ce CD est conçu pour le plaisir de l’écoute comme pour celui de la danse. Comme le suggère son nom, les contredanses ont été choisies pour le contraste des goûts, des couleurs et des atmosphères. Les danseurs apprécieront le fait que chaque morceau commence par un accord ou une phrase d’appel, qu’il comporte le nombre de reprises conforme à la chorégraphie, et que les tempos ont été choisis dans chaque cas en accord avec l’atmosphère et le plaisir de la danse.

Titres : Saturday night and Sunday morn, Blew Cap, Pretty Miss, Ethel’s Dance, Lady in the Dark, Rufty Tufty, Speed the Plough, Kettle Drum, Market Day, Charming Maid, Staines Morris, Dargason, Waltz Country Dance, Northern Nancy, Row well ye Marriners, The Maid Peeped out of the Window, Draper’s Maggot, Windy Morning.


Brochure du CD n° 3 

Cette brochure de 50 pages contient la description des 18 danses enregistrées sur le CD « Sugar and Spice », un glossaire des termes employés, ainsi que plusieurs articles de Cécile Laye : »Les longways for as many as will dans la première édition de Playford », « La famille Playford : des artisans du livre », « Cecil Sharp et le collectage des danses ».

Ce volume accompagne le CD3 de CHESTNUT « Sugar and Spice ».


salué par Trad Magazine Stickerbravostradmag

CD n° 4 THE TODDLER 

Musiques à danser les contredanses anglaises – Airs du répertoire ancien et traditionnel anglais et compositions spécialement arrangés pour la danse / Reconstruction des danses – Cécile LAYE

Titres : Enfield Wash, Old Noll’s Jig, Black Almain, Mad Robin, Bonny Cate, Slaughter House, Nobody’s Jig, Lord Byron’s Maggot, The Toddler, Doway, Nancy’s Fancy, Northdown Waltz, Dorset Triumph, Ormond House, Greenwich Park, The Country Farmer, Vienna

La critique d’Anthony Heywood / Review by Anthony Heywood


Le “longways for as many as will” est central dans la composition d’un bal de danses anglaises. Aussi fédérateur mais plus élaboré que le « mixer », il permet de mettre en présence des danseurs qui ne se connaissent pas et qui spontanément pourraient ne pas aller les uns vers les autres. La progression vers les extrémités du set soutient l’intérêt des danseurs et leur donne la possibilité de répéter une série plus ou moins longue de figures demandant à être intégrées. Au fil des répétitions, les difficultés s’aplanissent et les danseurs s’installent dans le plaisir de réinventer les figures avec de nouveaux partenaires.
Dans ce CD The Toddler, à l’exception des airs The Toddler et Black Almain, toutes les danses sont des “longways duple or triple minor set” pour la plupart tirées des éditions du “Dancing Master” destinés tant aux nouveaux venus dans ce répertoire qu’aux danseurs confirmés habiles à manier le vocabulaire dansé. Nous avons ainsi retenu des danses présentant des contrastes d’atmosphère et de rythme et offrant la possibilité de passer en revue différentes figures progressives courantes. Mais nous nous sommes surtout laissé guider par la beauté et la variété des musiques en choisissant soigneusement l’instrumentation susceptible de mettre en valeur leur poésie chaque fois unique.


La critique d’Anthony Heywood 

« Chestnut est une compagnie de danse située à Paris. Jusques là, ils ont produit 5 CDs. The Toddler contient une sélection de danses anglaises à figures de Playford et Fallibroome. Y a-t-il suffisamment de danses non enregistrées qu’on puisse trouver sur ce CD ? Cela vaut-il la peine de faire l’acquisition de ce CD ? La réponse à ces deux questions est oui ! On trouve 17 danses sur The Toddler sur des musiques très vivantes faisant appel à une série d’instruments qui vont des flûtes, de la cornemuse et de la mandoline à la guimbarde, l’accordéon, la guitare basse, le violon et le piano. Six danses sont ici enregistrées pour la première fois : The Black Almain, Doway, Enfield Wash, Nancy’s Fancy, Vienna  and The Toddler. Parmi les danses dont un enregistrement existe déjà, Greenwich Park, Mad Robinen Old Noll’s Jig sont agréables à danser aussi. » Anthony Heywood


Brochure du CD n° 4 

Cette brochure de 71 pages contient la description des 17 danses enregistrées sur le CD « The Toddler », un glossaire des termes employés, ainsi que trois articles de Cécile Laye « Quelques considérations sur la progression, Dancing in the Inns of Courts et Les danses mimées chez John Playford ». Ce volume accompagne le CD4 de CHESTNUT « The Toddler »

 


CD5 photo site redim2CD n° 5 STEP STATELY 

Titres : Step Stately, My Lady Cullen, Lull Me Beyond Thee, The Gun, Kemp’s Jig, Dull Sir John, The Phoenix, Dargason, Abergenny, The Old Mole, The Milkmaid’s Bobb, Shepherd’s holiday, Argeers, The Whirligig, Wallingford House, Picking Up Sticks, Spring Garden.


Pour sa cinquième production, la compagnie CHESTNUT – Cécile Laye est heureuse de proposer aux danseurs dix-sept titres tirés des quatre premières éditions du Dancing Master éditées par John Playford. Treize titres appartiennent à la première édition de 1651, trois à l’édition de 1657 (3e A) et une danse appartient à l’édition de 1665 (3e B). La quatrième édition de 1670 est représentée par une danse également. Par ailleurs, deux titres publiés ultérieurement par John Playford dans les éditions citées ci-dessus se trouvent déjà dans « The Moot Book » daté de 1648 et appartenant à l’ensemble des manuscrits des Inns of Court.

Le présent enregistrement fait écho aux dix titres enregistrés sur instruments anciens qui se trouvent sur «Le Choix d’Amarillis» notre deuxième CD. Comme nous l’avions fait à l’époque, nous avons cherché à réunir des instruments plausibles pour l’époque considérée : la première moitié du 17e siècle. Les danses à figures anglaises constituent un répertoire à trois entrées : le répertoire ancien, le répertoire traditionnel et le répertoire moderne. Il s’agit donc d’un ensemble non clos qui s’enrichit continuellement de nouvelles chorégraphies. Ce signe réjouissant de vitalité présente malgré tout un inconvénient. Le nouveau matériel est tellement abondant et séduisant qu’on pourrait finir par délaisser les « vieilles danses » sans doute plus prévisibles mais ô combien précieuses pour aborder le répertoire dont elles posent les bases et exposent les structures récurrentes. Les danses de John Playford méritent d’être dansées, enseignées, utilisées en bal. C’est notre profonde conviction. Pour leur rendre justice, nous nous sommes rapprochés au plus près des textes manuscrits, notamment en ce qui concerne le nombre des répétitions. Nous pensons que les chorégraphies doivent être saisies dans toute leur ampleur quand bien même les répétitions sont nombreuses et l’architecture de la danse complexe. Nous sommes aussi revenus aux propositions de John Playford en ce qui concerne les mélodies. Par ailleurs, les musiciens se sont efforcés d’aider les danseurs à
mémoriser les chorégraphies en articulant les variations musicales au déroulé des séquences de danse. Voici un CD pour écouter, pour danser en jeans ou en costume d’époque, pour danser en bal ou en démonstration afin que ce magnifique répertoire qui nous vient de l’époque de la grande Elizabeth puisse être transmis aux nouvelles générations de danseurs.
Cécile LAYE juin 2015

La critique de Robert Moir

« Ce CD comprend 17 airs de danse (dont Step Stately) tirés des premières éditions du Dancing Master de Playford, joués sur des instruments d’époque par l’ensemble français de Chestnut. Ils sont utilisés pour les danses reconstituées par Cécile Laye, qui a rédigé les notes du livret. Cécile Laye et Chestnut organisent depuis de nombreuses années pour un nombre important de danseurs enthousiastes des stages, cours et bals en France et en Angleterre. J’étais impatient d’entendre ce CD. A l’écoute, mon attente a été comblée, mon intérêt s’est mué en joie devant une telle source d’inspiration. Tous ceux qui font partie de la communauté des danseurs britanniques savent qu’avec une pléthore de compositions modernes, on a quelque peu négligé le répertoire ancien. Peu de manifestations actuelles comprennent des danses de cette collection. Ce CD est une source d’inspiration : nos programmes pourront désormais comprendre des airs de cette version fort bien jouée. Les combinaisons d’instruments – solos, duos, etc. – donnent de ces classiques des versions intéressantes, attrayantes et bien adaptées à la danse. Voici donc une collection remarquable, qui encouragera callers et danseurs à mettre à leur programme certaines danses anciennes ainsi rafraîchies. » Robert Moir dans English Dance & Song


La critique de Philippe Callens 

« J’ai écouté le CD Step Stately ce qui m’a donné beaucoup de plaisir – on y trouve plein de vivacité et de légèreté, surtout dans les jigs (et leurs mélodies alternatives bien sélectionnées). Les joueurs de flûte à bec sont excellents – leur interprétation de “Shepherd’s Holiday” est une petite perle. Les danses des éditions 1-7 publiées par John Playford m’intéressent beaucoup. Je les considère comme le fondement du répertoire et je les ai enseignées souvent moi-même. Il est donc réjouissant de rencontrer quelques unes de mes danses préférées, comme “Lull Me” and “Spring Garden”, et aussi deux que je n’ai jamais dansées moi-même. » Philippe Callens

 


Brochure du CD n° 5 : en cours d’élaboration

Social Media Integration by Acurax Wordpress Developers
Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On Youtube