CD STEP STATELY

18,00 

Titres : 
  • Step Stately
  • My Lady Cullen
  • Lull Me Beyond Thee
  • The Gun
  • Kemp’s Jig
  • Dull Sir John
  • The Phoenix
  • Dargason
  • Abergenny
  • The Old Mole
  • The Milkmaid’s Bobb 
  • Shepherd’s holiday 
  • Argeers 
  • The Whirligig 
  • Wallingford House 
  • Picking Up Sticks 
  • Spring Garden
Catégorie :

Description

Descriptif 

 

 

Pour sa cinquième production, la compagnie CHESTNUT – Cécile Laye est heureuse de proposer aux danseurs dix-sept titres tirés des quatre premières éditions du Dancing Master éditées par John Playford. Treize titres appartiennent à la première édition de 1651, trois à l’édition de 1657 (3e A) et une danse appartient à l’édition de 1665 (3e B). La quatrième édition de 1670 est représentée par une danse également. Par ailleurs, deux titres publiés ultérieurement par John Playford dans les éditions citées ci-dessus se trouvent déjà dans « The Moot Book » daté de 1648 et appartenant à l’ensemble des manuscrits des Inns of Court. Le présent enregistrement fait écho aux dix titres enregistrés sur instruments anciens qui se trouvent sur «Le Choix d’Amarillis» notre deuxième CD. Comme nous l’avions fait à l’époque, nous avons cherché à réunir des instruments plausibles pour l’époque considérée : la première moitié du 17siècle. Les danses à figures anglaises constituent un répertoire à trois entrées : le répertoire ancien, le répertoire traditionnel et le répertoire moderne. Il s’agit donc d’un ensemble non clos qui s’enrichit continuellement de nouvelles chorégraphies. Ce signe réjouissant de vitalité présente malgré tout un inconvénient. Le nouveau matériel est tellement abondant et séduisant qu’on pourrait finir par délaisser les « vieilles danses » sans doute plus prévisibles mais ô combien précieuses pour aborder le répertoire dont elles posent les bases et exposent les structures récurrentes. Les danses de John Playford méritent d’être dansées, enseignées, utilisées en bal. C’est notre profonde conviction. Pour leur rendre justice, nous nous sommes rapprochés au plus près des textes manuscrits, notamment en ce qui concerne le nombre des répétitions. Nous pensons que les chorégraphies doivent être saisies dans toute leur ampleur quand bien même les répétitions sont nombreuses et l’architecture de la danse complexe. Nous sommes aussi revenus aux propositions de John Playford en ce qui concerne les mélodies. Par ailleurs, les musiciens se sont efforcés d’aider les danseurs à mémoriser les chorégraphies en articulant les variations musicales au déroulé des séquences de danse. Voici un CD pour écouter, pour danser en jeans ou en costume d’époque, pour danser en bal ou en démonstration afin que ce magnifique répertoire qui nous vient de l’époque de la grande Elizabeth puisse être transmis aux nouvelles générations de danseurs. 

Cécile LAYE juin 2015


La critique de Robert Moir / Review by Robert Moir

Ce CD comprend 17 airs de danse (dont Step Stately) tirés des premières éditions du Dancing Master de Playford, joués sur des instruments d’époque par l’ensemble français de Chestnut. Ils sont utilisés pour les danses reconstituées par Cécile Laye, qui a rédigé les notes du livret. Cécile Laye et Chestnut organisent depuis de nombreuses années pour un nombre important de danseurs enthousiastes des stages, cours et bals en France et en Angleterre. J’étais impatient d’entendre ce CD. A l’écoute, mon attente a été comblée, mon intérêt s’est mué en joie devant une telle source d’inspiration. Tous ceux qui font partie de la communauté des danseurs britanniques savent qu’avec une pléthore de compositions modernes, on a quelque peu négligé le répertoire ancien. Peu de manifestations actuelles comprennent des danses de cette collection. Ce CD est une source d’inspiration : nos programmes pourront désormais comprendre des airs de cette version fort bien jouée. Les combinaisons d’instruments – solos, duos, etc. – donnent de ces classiques des versions intéressantes, attrayantes et bien adaptées à la danse. Voici donc une collection remarquable, qui encouragera callers et danseurs à mettre à leur programme certaines danses anciennes ainsi rafraîchies. » Robert Moir

 

« Seventeen dance tunes (including Step Stately) from early Playford editions of The Dancing Master are played on period instruments by the French band Chestnut. They relate to dance reconstructions by Cecile Laye who is responsible for the accompanying notes. Cecile and Chestnut have organised English Country Dance events and courses for many years in France and England for a significant number of dedicated dancers. My initial reaction on hearing about the CD was one of interested anticipation; this transformed into delight and inspiration on hearing it.Those actively involved in the English Dance community know that, with the plethora of modern compositions, the old repertoire has been somewhat neglected. Few current events include dances from this collection. Now we have the inspiration to include some of these attractively played versions in future programmes. The various combinations of solos, duets and other groupings from the band result in interesting and attractive danceable versions of these classics. This is a really great collection which offers callers and dancers alike the chance to be encouraged to include some of the old dances, duly refreshed, in their programmes. » Robert Moir

moir robert

Having been a dancer since he was four, Robert Moir was introduced to English Country Dance by his wife Hazel when they moved from London to Newcastle upon Tyne in 1972. In due course he was recruited to join the calling team, and eventually led two weekly classes as well as being involved in dance events in the North East, Yorkshire, the Lake District and North Wales. When they moved south to Gloucestershire, Robert soon became known to the dance community in the South West and then nationally in the UK. He has called in most parts of the UK, and is currently involved in a series of special Sunday afternoon events at Cecil Sharp House in London. Robert has been invited to participate on several occasions in events in the US and also in Belgium and the Netherlands. Because of his dancer-friendly teaching Robert is much in demand to pass on his own love of dance to others. Both Robert and Hazel are members of the Pat Shaw Liaison Group which was set up initially to organize and encourage others to join in the centenary celebrations of Pat Shaw’s birth. See patshaw.info for more information.

Animated Social Media Icons by Acurax Wordpress Development Company
Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On Youtube