Album 1 – LES OUBLIÉES

Ce premier album de Chestnut est disponible uniquement en téléchargement sur Bandcamp :

Chestnut Les Oubliées

Album 1 – Les Oubliées

Catégories : ,

Description

Chestnut Les Oubliées

Album 1 – Les Oubliées

 

L’écouteur ci-dessus vous permet d’entendre chaque morceau de l’album – cliquer sur « jouer » (4), « avancer » (:ou « reculer »(9). Pour acheter un titre ou tout l’album en téléchargement sur Bandcamp : cliquer sur  « buy ».

18 titres :

  • Chestnut
  • Blackjack
  • Les Oubliées (musique)
  • Hit and Miss
  • Meillionen
  • Coleraine – Condon’s Frolic – Gay Gordon
  • Waterfall waltz
  • Wright’s Humour
  • Hole in the Wall
  • Polcastagnette (musique) 
  • The Princess
  • Indian Queen
  • Mage on a cree
  • Draper’s Gardens
  • The Wedding
  • Millisson’s Jig
  • Althea
  • Ou peut-être (musique)

 

Les musiques de ce premier album de Chestnut  correspondent aux danses décrites dans la brochure 1 – Les Oubliées (FR).

Dans cet album qui fût le premier publié par Chestnut, j’avais appuyé ma recherche, comme par la suite pour nos autres albums, sur des textes originaux en m’aidant en l’occurence ici de différentes éditions de «The English Dancing Master » de Playford et en les comparant à des notations plus modernes, celles de Cecil Sharp en particulier.
Dans la brochure qui l’accompagne, j’avais indiqué clairement quelles étaient mes sources, mes emprunts, mes choix et ma part d’interprétation étant entendu que la reconstruction d’une danse est aussi, parfois, un travail d’imagination.
Je savais que mes propositions appelleraient probablement des contre propositions. C’est d’ailleurs ce jeu de propositions et contre propositions qui permet de mettre en évidence des détails restés dans l’ombre jusque-là et de faire avancer la recherche en danse. Quoi qu’il en soit, toutes mes reconstructions avaient été mises en pratique et je savais, fort heureusement avant la publication de cet album, qu’elles étaient dansables !

Plusieurs critères avaient guidé mes choix de danses :
– l’intérêt musical et chorégraphique de ces danses,
– le « hit parade » des bals anglais qui rendait certaines danses incontournables ainsi que ce qui semblait être le répertoire de base d’un bal de danses anglaises en France il y a plus de 20 ans,
– enfin, l’affection que les habitués de nos stages témoignaient à certaines danses moins connues. 

Cécile Laye, mai 2020

Plugin for Social Media by Acurax Wordpress Design Studio
Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On Youtube