Spectacle-Animation

Le journal dansé de Samuel Pepys
This browser does not support flash! You can download the video instead.

 

JOURNAL DANSÉ DE SAMUEL PEPYS 

Danser l’histoire !  …. Animer…. Divertir…..

Chestnut vous propose un spectacle mettant en scène quelques unes des plus belles contredanses anglaises illustrant des passage du journal de Samuel Pepys (1660-1669) suivi d’une animation de bal.

  • Offrir à vos invités de …..
  • Se divertir en étant actif
  • Créer du lien en « étant » avec les autres et surtout en « faisant » avec eux
  • Découvrir une époque historique et un répertoire joyeux et convivial
  • Obtenir rapidement et dans une implication modérée un résultat visible sans acquisition préalable d’une grande technicité
  • Goûter au plaisir du mouvement en coordination avec tous les autres danseurs
  • Faire naître un climat détendu et festif.

 

Affiche Les MesnulsPATRIMOINE La pratique des contredanses anglaises, maintenue jusqu’à nos jours chez nos voisins d’outre-manche, est  un patrimoine actuel et vivant. Elle permet de retrouver des gestes et des attitudes des hommes et des femmes des sociétés passées,  de partager un moment joyeux de leur réalité et de goûter aux émotions qui furent les leurs. Au milieu de la foule animée des anonymes qui ont dansé ce répertoire, on peut parfaitement imaginer croiser à la faveur de la progression d’une danse, Elisabeth Ière, Shakespeare, Charles II, Purcell, Samuel Pepys, ou bien encore Voltaire, dans son exil de Londres en 1726 et peut-être bien aussi les personnages romanesques de Jane Austen. Ainsi le bal ajoute au divertissement présent un éclairage sur un pan entier de l’histoire des divertissements ou chaque participant devient pleinement acteur de ce patrimoine en le vivant et en le faisant vivre.

 

entrée du roiredim 4HISTOIRE Danses anciennes collectives à figures qui furent très en vogue en Angleterre et dans les cours d’Europe du XVIème au XIXème siècle, et bien qu’un peu éclipsées en milieu citadin par l’apparition des danses de couple, la pratique des contredanses anglaises s’est néanmoins perpétuée jusqu’à nos jours. Ces danses ont traversé le temps témoignant d’une robustesse et d’une modernité remarquables. Enracinées dans la ruralité anglaise où des chercheurs passionnés les retrouvent au début du siècle dernier les contredanses anglaises sont collectées et transcrites cependant que le répertoire plus ancien est redécouvert, actualisé et mis à disposition du public fervent de l’Angleterre de l’entre-deux-guerres. A la même époque, le répertoire est augmenté de chorégraphies modernes.

Les plus anciennes de ces danses furent structurées sous le règne de la reine Elisabeth Ière et ont continué depuis lors leur carrière, constamment enrichies de chorégraphies nouvelles. Ainsi, des cours d’auberges au palais royal en passant par le salon des manoirs,  elles ont joué dans tous les milieux de l’Angleterre et à toutes les époques leur rôle d’animation. Elles continuent à le faire aujourd’hui.

Adson's Saraband 2 recadrée 2

Conçues comme des danses sociales où chaque couple danse avec tous les autres couples dans des formations en ligne, en cercle ou en quadrille, le répertoire des contredanses anglaises est riche et parfois complexe. Il peut passer du grave au très ludique, mais son style reste toujours sobre et élégant.

P1020628

Cécile LAYE enseigne ces danses anciennes en les replaçant dans le continuum historique auxquelles elles appartiennent tout en les rapprochant des répertoires contemporains, notamment ceux de la France de la fin du XVIème siècle et de l’Italie du début du XVIIème et les fait découvrir à un large public au cours de spectacles-animations.

Social Network Widget by Acurax Small Business Website Designers
Visit Us On TwitterVisit Us On Facebook