Publications

Témoignage de Marcel E. de Belgique (12/03/2013) : « Un tout grand merci, j’ai bien reçu le colis. Très heureux de trouver une référence comme la vôtre. Les musiques sont super et quel bonheur de parcourir les explications et informations … Bien amicalement. Marcel »

Témoignage de Kate G. de Nouvelle-Zélande (21/01/2013) « … Internet me donne heureusement la chance de pouvoir visualiser le travail des groupes de France et d’Europe.  J’observe que beaucoup de groupes ne privilégient pas la qualité de mouvement et la fluidité d’ensemble.  C’est pour cette raison que Chestnut m’a arrêtée.  Il est évident que le travail que vous faites prend en compte ces paramètres essentiels des contredanses.  Le résultat est un vrai plaisir pour les yeux. Cela donne vraiment envie de travailler pour atteindre cette maitrise de la danse.  Je vous envoie aujourd’hui une commande pour l’un de vos CD et brochure de danse (Les Oubliées) . »


Les_oubliees_redimCD n° 1 CHESTNUT / LES OUBLIÉES 

(ÉPUISÉ) 

Titres: Chestnut, Blackjak, Les oubliées, Hit and miss, Meillionen, Colereine, Waterfall waltz, Wright’s humour, Hole in the wall, Polcastagnette, The princess, Indian queen, Mage on a cree, Draper’s gardens, The wedding, Millisson’s jig, Althea, Ou peut-être. 

Les musiques de ce CD correspondent aux danses décrites dans la brochure du CD n°1


brochure_Les_oublieesredimBROCHURE du CD n° 1 CHESTNUT / Les Oubliées :

Cette brochure de 29 pages contient la description de 16 danses et un glossaire regroupant une série de 35 termes ainsi que des articles consacrés à la présentation des deux principaux personnages ayant marqué de leur empreinte la contredanse anglaise : J. Playford & C. Sharp.


CD AmarillisCD n° 2  LE CHOIX D’AMARILLIS :

(ÉPUISÉ)

Nouvelle édition re-masterisée de la cassette éditée en 1985 par la compagnie Amarillis (direction artistique Cécile Laye), maintenant disparue. Il contient les contredanses décrites dans la brochure du CD n°2. 

Titres : The cuckoo, Nonesuch, Le Basque, Black Nag, Upon a summer’s day, The Mary and Dorothy, Hunsdon House, Sellenger’s round, Freeford gardens, Jenny come tie my cravat, Lady Banbury’s hornpipe, Confess, Adson’s saraband, Parson’s farewell, Nonesuch 2, Newcastle, Saint Martin’s, Graies inne mask, Paul’s steeple.


Livret Amarillis

BROCHURE du CD n° 2  :

Cette brochure de 58 pages est la réédition revue et augmentée du livret édité en 1985 par la compagnie Amarillis (direction artistique Cécile Laye) maintenant disparue. La brochure contient la description de 19 danses et un glossaire, ainsi que de nombreuses notes et des commentaires historiques et chorégraphiques sur l’interprétation des contredanses présentées.

 


CD n° 3 :  SUGAR and SPICE :

Ce CD est conçu pour le plaisir de l’écoute comme pour celui de la danse. Comme le suggère son nom, les contredanses ont été choisies pour le contraste des goûts, des couleurs et des atmosphères. Les danseurs apprécieront le fait que chaque morceau commence par un accord ou une phrase d’appel, qu’il comporte le nombre de reprises conforme à la chorégraphie, et que les tempos ont été choisis dans chaque cas en accord avec l’atmosphère et le plaisir de la danse. 

Titres : Saturday night and Sunday morn, Blew Cap, Pretty Miss, Ethel’s Dance, Lady in the Dark, Rufty Tufty, Speed the Plough, Kettle Drum, Market Day, Charming Maid, Staines Morris, Dargason, Waltz Country Dance, Northern Nancy, Row well ye Marriners, The Maid Peeped out of the Window, Draper’s Maggot, Windy Morning.


BROCHURE du CD n° 3 :

Cette brochure de 50 pages contient la description des 18 danses enregistrées sur le CD « Sugar and Spice »,  un glossaire des termes employés, ainsi que plusieurs articles de Cécile Laye : »Les longways for as many as will dans la première édition de Playford », « La famille Playford : des artisans du livre », « Cecil Sharp et le collectage des danses ».

Ce volume accompagne le CD3 de CHESTNUT  « Sugar and Spice ».


covertoddlerredimweb.jpg salué par Trad Magazine  Stickerbravostradmag

CD n° 4  THE TODDLER :

Musiques à danser les contredanses anglaises – Airs du répertoire ancien et  traditionnel anglais et compositions spécialement arrangés pour la danse / Reconstruction des danses – Cécile LAYE

Titres : Enfield Wash, Old Noll’s Jig, Black Almain, Mad Robin, Bonny Cate, Slaughter House, Nobody’s Jig, Lord Byron’s Maggot, The Toddler, Doway, Nancy’s Fancy, Northdown Waltz, Dorset Triumph, Ormond House, Greenwich Park, The Country Farmer, Vienna

Le “longways for as many as will” est central dans la composition d’un bal de danses anglaises. Aussi fédérateur mais plus élaboré que le « mixer », il permet de mettre en présence des danseurs qui ne se connaissent pas et qui spontanément pourraient ne pas aller les uns vers les autres. La progression vers les extrémités du set soutient l’intérêt des danseurs et leur donne la possibilité de répéter une série plus ou moins longue de figures demandant à être intégrées. Au fil des répétitions, les difficultés s’aplanissent et les danseurs s’installent dans le plaisir de réinventer les figures avec de nouveaux partenaires.
Dans ce CD The Toddler, à l’exception des airs The Toddler et  Black Almain, toutes les danses sont des “longways duple or triple minor set” pour la plupart tirées des éditions du “Dancing Master” destinés tant  aux nouveaux venus dans ce répertoire qu’aux danseurs confirmés habiles à manier le vocabulaire dansé. Nous avons ainsi retenu des danses présentant des contrastes d’atmosphère et de rythme et offrant la possibilité de passer en revue différentes figures progressives courantes. Mais nous nous sommes surtout laissé guider par la beauté et la variété des musiques en choisissant soigneusement l’instrumentation susceptible de mettre en valeur leur poésie chaque fois unique.

Longways for as many as will are the very heart of a country dance ball. Just like mixers they draw together people who do not know one another and might not otherwise dance together, but they are far more elaborate. Progressing up and down the set makes the dance interesting; as the dancers repeat the figures, they get over the initial difficulties and eventually take pleasure in recreating each figure with new neighbours. CHESTNUT and the Papa Richard musicians are happy to present this new selection of 17 tunes for dancing. Except for The Toddler and Black Almain, all are “longways duple (double?) or triple minor set”, most of them taken from different editions of the Dancing Master. It was not easy to make a choice among so many enticing possibilities. What should be dropped? We tried to take into account the needs of newcomers to the repertoire as well as of experienced dancers familiar with the sequences. We chose dances which offer a contrast in atmosphere and rhythm, presenting a representative sample of the different sequences used in progression dances. But above all we let ourselves be guided by the beauty and variety of the music, in carefully choosing the instruments which would best enhance the poetry unique to each dance.

 


CouvertureToddler001.jpgBROCHURE du CD n° 4 :

Cette brochure de 71 pages contient la description des 17 danses enregistrées sur le CD « The Toddler »,  un glossaire des termes employés, ainsi que trois articles de Cécile Laye « Quelques considérations sur la progression, Dancing in the Inns of Courts et Les danses mimées chez John Playford ». Ce volume accompagne le CD4 de CHESTNUT « The Toddler ».

An English version of this book is available.

 

 


CD5 photo site redim2CD n° 5 : STEP STATELY 
TitresStep Stately, My Lady Cullen, Lull Me Beyond Thee, The Gun, Kemp’s Jig, Dull Sir John, The Phoenix, Dargason, Abergenny, The Old Mole, The Milkmaid’s Bobb, Shepherd’s holiday, Argeers, The Whirligig, Wallingford House, Picking Up Sticks, Spring Garden.
 
 

Pour sa cinquième production, la compagnie CHESTNUT – Cécile Laye est heureuse de proposer aux danseurs dix-sept titres tirés des quatre premières éditions du Dancing Master éditées par John Playford. Treize titres appartiennent à la première édition de 1651, trois à l’édition de 1657 (3e A) et une danse appartient à l’édition de 1665 (3e B). La quatrième édition de 1670 est représentée par une danse également. Par ailleurs, deux titres publiés ultérieurement par John Playford dans les éditions citées ci-dessus se trouvent déjà dans « The Moot Book » daté de 1648 et appartenant à l’ensemble des manuscrits des Inns of Court.

Le présent enregistrement fait écho aux dix titres enregistrés sur instruments anciens qui se trouvent sur «Le Choix d’Amarillis» notre deuxième CD. Comme nous l’avions fait à l’époque, nous avons cherché à réunir des instruments plausibles pour l’époque considérée : la première moitié du 17e siècle.
Les danses à figures anglaises constituent un répertoire à trois entrées : le répertoire ancien, le répertoire traditionnel et le répertoire moderne. Il s’agit donc d’un ensemble non clos qui s’enrichit continuellement de nouvelles chorégraphies. Ce signe réjouissant de vitalité présente malgré tout un inconvénient. Le nouveau matériel est tellement abondant et séduisant qu’on pourrait finir par délaisser les « vieilles danses » sans doute plus prévisibles mais ô combien précieuses pour aborder le répertoire dont elles posent les bases et exposent les structures récurrentes.
Les danses de John Playford méritent d’être dansées, enseignées, utilisées en bal. C’est notre profonde conviction. Pour leur rendre justice, nous nous sommes rapprochés au plus près des textes manuscrits, notamment en ce qui concerne le nombre des répétitions. Nous pensons que les chorégraphies doivent être saisies dans toute leur ampleur quand bien même les répétitions sont nombreuses et l’architecture de la danse complexe.
Nous sommes aussi revenus aux propositions de John Playford en ce qui concerne les mélodies. Par ailleurs, les musiciens se sont efforcés d’aider les danseurs à
mémoriser les chorégraphies en articulant les variations musicales au déroulé des séquences de danse.

Voici un CD pour écouter, pour danser en jeans ou en costume d’époque, pour danser en bal ou en démonstration afin que ce magnifique répertoire qui nous vient de l’époque de la grande Elizabeth puisse être transmis aux nouvelles générations de danseurs. Cécile LAYE juin 2015


From Cécile Laye and CHESTNUT here are, in their 5th CD, 17 titles from John Playford’s first four editions of ‘The Dancing Master’.
Thirteen of them come from the first edition (1651), three from the 1657 edition (3rd A) and one from the 1665 edition (3rd B). There is also a dance from the fourth edition (1670). It is to be noted that two dances published by John Playford in those editions were already to be found in the 1648 “Moot Book”, one of the Inns of Court manuscripts.
This recording echoes the ten dances performed on period instruments in our second CD, “Le Choix d’Amarillis”. Then, as now, we have chosen instruments that could have been played in the period considered – the first half of the 17th century.
English country dances are three-tiered: they include the old repertoire, traditional dances and modern choreographies. It is an open system, with new choreographies added through the years – an encouraging sign of vitality. There is, however, a drawback: with so many attractive new dances, older ones could be put aside as somewhat too predictable. They are invaluable, however, as a way of understanding the basis and structure of the whole repertoire.
We deeply feel the John Playford dances are worth dancing, worth teaching, worth putting on ball programmes. We have stayed as close as possible to the manuscript texts, in particular for the number of repetitions. To our way of thinking, the choreographies must be allowed to deploy fully, which means respecting the number of repetitions and the complex architecture of the dance.
We also chose to respect John Playford’s proposals as far as melodies are concerned. Our musicians endeavour to help dancers memorise their moves through the use of musical variations.
The present recording may be listened to, danced to in casual wear or costume dress, in balls or demonstrations. May the beautiful repertoire that has come down to us from the reign of Queen Elizabeth I be now also taken up by new generations of dancers. Cécile LAYE June 2015

 


 

BROCHURE du CD n° 5 : à venir pour juillet 2017

Social Media Integration by Acurax Wordpress Developers
Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On Youtube